Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai lu en Juillet...

Là j'avoue m'être laissée quelque peu aller... J'ai joué la lectrice sur blog, et par le fait ai abandonné très injustement mais fugitivement l'impression papier...

Les livres il faut que je les tiennes, que je puisses sentir l'odeur et la texture pour en apprécier vraiment le contenu...

De plus j'ai commis quelques délits d'écriture qui m'ont soumises à la torture, pour certains j'y reviendrais quand les muses voudront bien guider ma main et mon cerveau (quelque peu échauffé ses derniers temps...faut bien l'avouer!), la vie a des exigences et des contraintes bien cruelles quelques fois... Auxquelles on ne peut pas échapper même par la lecture...

 

stefan-Zweig.jpg"Stefan Zweig" de Dominique Bona. biographie.

Quatrième de couv' :

"Il y a un mystère Zweig : j'ai écrit ce livre pour tenter de le percer. Comment un écrivain aussi secret et discret a-t-il été capable d'allumer un feu chez ses créatures romanesques et de le faire partager à ses lecteurs? Ce sont les origines de ce feu que j'ai cherché à découvrir à travers les péripéties et les tumultes de sa vie.

Homme de passion, sous son élégance Mitteleuropa, c'est un écrivain qui se livre difficilement. Il faut partir à sa recherche, décrypter ses amours et ses amitiés. Ce parfait homme de lettres en apparence est un artiste qu'attire la foudre- les folies d'Amok ou les tabous de la vie des femmes, que celles-ci osent à peine s'avouer à elles-mêmes, leurs voluptés secrètes.

Cet écrivain raffiné, choyé par les élites, aurait pu demeurer l'archétype d'une civilisation disparue.

Son prodige est d'avoir réussi à conquérir aujourd'hui un aussi vaste public. Zweig rayonne. Il continue de séduire. On aime son style, rapide et sûr. Sa compassion, sans égal. Sa sensibilité d'écorché vif. Peut-être aussi les lueurs sombres, les fumées délétères de son oeuvre qui correspondent si bien à nos angoisses, à nos tourments contemporains.

Zweig était lui-même biographe. C'était pour moi une dette d'écrire à mon tout sa biographie : tenter de rendre vivant cet homme de passion à travers une biographie passionnée." D.B

 


 

couverture de l'amour d'Erika Ewald"L'amour d'Erika Ewald" de Stefan Zweig. recueil de 4 nouvelles...

Quatrième de couv' :

"Notre vie possède des courants plus profonds que les éléments extérieurs, qui nous rapprochent et nous séparent. Une intense magie de la vie, et non pas nos sens gouverne nos destins, même quand nous croyons les diriger nous-mêmes."

Ainsi l'auteur d'Amok et de la confusion des sentiments définissait-il l'unité de ces quatres récits parus en 1904 et salués par le grand écrivain Hermann Hesse.

Que l'histoire se situe sur la riviera au début du siècle, à Anvers au temps des guerres de religion ou à Jerusalem le jour de la crucifixion du Christ, les thèmes majeurs de l'oeuvre apparaissent : l'amour générateur de souffrances secrètes, qui conduisent à la mort ou à la purification, les correspondances secrète des êtres par-delà l'absurdité des destinées.

 

 

couverture de l'expertise criminelle au profilage"De l'expertise criminelle au profilage" de Michèle Agrapart-Delmas

Ouvrage spécialisé.

Quatrième de couv' :

Il y a depuis quelques années, en France, en Belgique et en Suisse, une hausse régulière de la criminalité, avec une augmentation considérable de la petite délinquance et des infractions aux stupéfiants, un rajeunissement important de l'âge des contrevenants, une féminisation de la violence et une montée en puissance des comportements de plus en plus agressifs. Si en matière criminelle, les chiffres concernant les homicides volontaires sont à peu près stables, on constate en revanche une explosion des viols, des incestes, des agressions avec arme et surtout des abus commis par des pédophiles.

Ce constat n'a pas pour but d'effrayer le lecteur, mais au contraire de le renseigner utilement. A travers l'expertise criminelle, c'est-à-dire l'étude de la vie et de la personnalité d'un déliquant, de ses facultés d'intelligence, de discernement et de jugement, de ses pulsions et de la maîtrise qu'il en a, ainsi que du lien qu'il entretient avec sa victime, Michèle Agrapart-Delmas peut tirer toute une série de conclusions sur ceux qui sont passés à l'acte, sur les récidivistes possibles, les situations à risque et les victimes potentielles. Il y a donc des mesures de prévention concrètes qui se dégagent de son essai, et que chacun peut appliquer.

En tant que psychocriminologue, enseignante dans divers instituts et universités ainsi qu'auprès de la gendarmerie française, Michèle Agrapart-Delmas a pratiqué plus de 2000 expertises criminelles.

Elle a entre autres établi des typologies dans le cadre de "profilages criminels", sur la base de collaboration avec les magistrats et enquêteurs, par l'étude de la victime, de la scène du crime et éventuellement par les divers rituels qui pourraient être la signature d'un tueur en série. Mais l'auteur refuse toute comparaison avec les profilers intuitifs et médiatiques, tels que les séries télévisées américaines les représentent. En Europe, il y a actuellement, selon elle, plus de "faux profilers que de vrais tueurs en série". Et c'est tant mieux...

Le véritable danger se trouve souvent, hélas, parmi l'entourage plus ou moins proche des victimes. C'est en ce sens que ses recherches s'avéreront utiles à tous ceux qui s'intéressent à la criminologie et qui souhaitent en savoir plus...

Un ouvrage sans fard et passionnant, illustré de nombreux cas et témoignages, écrit par une criminologue qui a notamment collaboré à de nombreux procès tel que celui de l'Ordre du Temple Solaire.


 

 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :