Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un jeu de mots?...

Je ne sais vous, mais j'adore les jeux de mots, bon travail de réflexion pour peu que vous ayez à vos côtés un homme ou une femme amateur (trice) de bons mots ou moins bons, voire très limites mais toujours hors contexte, et en cela je leur tire mon chapeau.


Qu'est-ce qu'une vraie naîve?

Une fausse sceptique...

Elle est de mon crù et j'en suis pas peu fière!...

Oh oui, je vous entends poussant des cris d'orfraie (métal précieux récolté du jour: je m'amuse!) ou d'autres animaux propres à s'offusquer d'un rien, telle la loutre qui oute!, le hibou itou! La tortue qui s'obstine à avoir toujours raison car sinon...

Tout s'accepte tant que c'est de l'humour! Surtout chez moi...

 

Il y a aussi les phrases toutes faites, comme des kits que l'on use souvent mal à propos, ou sans propos d'ailleurs... Ma préférée un brin macabre je vous l'avoue m'a toujours fait réagir à contre-sens :

"La victime a trouvé la mort alors que..." , à moins d'être suicidaire et là on ne parle plus de victime, mais de déséspéré, je vois pas comment l'on peut s'amuser, voire en faire un loisir de chercher la mort?... Tiens qu'est ce qu'on fait aujourd'hui?.. Oh bof, je sais pas... Si on cherchait la mort! Le premier qui la trouve, la garde!... Ou alors on fait "chat"!... J'ai déjà des images de la mort comme ça s'amusant à nous rattraper, nous tapant sur l'épaule en disant "chat"... Je délire...


Dans l'autre sens aussi, plus optimiste par le fait : "Elle faisait un café à réveiller un mort!", alors plus forte  que Jésus, tous les matins Josette X (nous comprendrons qu'elle veuille garder un anonymat des plus discret) réveille son mari défunt pour qu'il aille pointer au Pére Lachaise!...Et de temps en temps voter sur des listes fictives (enfin c'est une autre histoire!) .

 

"Il naviguait entre deux eaux..." Houlà qu'elle est belle celle-là! Entre des eaux de quoi? De vie et là je comprendrais qu'il puisse se perdre, voire déambuler sans fin... Mais deux eaux!...Il existerait un territoire (et là c'est un barbarisme, vu que territoire descend tout droit de terre! et non d'aqua, à quoi bon d'ailleurs!) coincé quelque part, entre le fond et la surface?... Comme pour l'atmosphère?!!! L'on nous cacherait des choses?!!! Diantre...

 

"Il les dispersait aux quatre coins de la terre!" , jolie cette image!... La terre n'est point ronde mais bien plate alors... Tout est remit en cause donc!...

 

"Il prend la mouche pour un rien!", bin moi je dis chapeau et tout ça pour pas un fiffrelin?!!! Je n'ai jamais réussi à attraper une mouche au vol et encore moins pour rien!...

 

"Savonner la pente." Dans quel sens doit-on s'y prendre?... J'habite un pays pentu et vous jure qu'il faudrait énormèment de savon pour toutes les savonner!... Quelle idée aussi!...

 

"Il était toujours entre deux portes!" Bin un peu comme tout le monde en fait! On est constamment entre deux portes dès lors que l'on est dehors!... Les SDF ,eux n'ont pas retrouvé les clefs des portes, c'est différend!...


Il y a aussi : "Il racontait des histoires à dormir debout!" , moi je dis possible! Si vous habitez dans un deux mêtres carrés avec les toilettes incorporées, forçèment il ne vous reste plus que le lit vertical pour vous reposer, pour peu que l'homme est une voix monocorde et monotone et vous un sonotone mal rêglé, oui je sais ça fait quand même pas mal de paramètres à prendre en compte! Mais c'est possible!

 

Nous avons aussi : "Il avait le cul entre deux chaises!", belle phrase que celle-ci! Tout d'abord elle ne précise aucunement si le monsieur est assis ou debout?... S'il est debout la phrase n'a même pas lieu d'être... Par contre s'il est assis!... Je me dis : "Nous sommes en présence d'un David Copperfield, ou d'un gourou hindou, ou alors très vite il va choir sur son postérieur..." A moins qu'un farceur lui ai retiré la chaise du milieu!

 

"Chercher midi à quatorze heures!", je dis qu'il est l'heure de s'acheter une montre plutôt que de demander si il est réellement midi à quatorze heures!...Ou alors la remonter, et là se pose un autre dilemne : "Quand on remonte les pendules  est-ce que l'on remonte le temps?"

Haha je vous pose une colle?!!! Hein?... Non?!!! Z'êtes sùrs?!!!

(Petite fille d'horloger j'ai souvent prit mon aîeul pour le maître du temps! Qu'il perdait à m'expliquer que le temps passe et qu'il ne sert à rien de lui courir après...)

 

Comme les "longs courriers", longtemps j'ai cru qu'il s'agissait d'ouvrages épistolaires sans fin...

La liste est longue des quiproquos linguistiques de tout poils, plumes et écailles...

 

Une chose est sùre, il ne faut jamais prendre les mots au pied de la lettre!...Ou gare aux maux de tête!...


 


 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

rouergat 06/09/2010 10:21



Bonjour Qu'importe


Texte délirant, je ne vais pas chercher de midi à quatorze heures


Amicalement



Qu'importe 09/09/2010 00:17



Merci Rouergat... et pardon pour ce décalage... Changement d'air, changement d'aire et je m'y perds... Me revoilà moins déboussolée, enfin je vais faire avec si je ne retrouve pas le
nord!!! avec mes amitiés...



simeray 12/08/2010 17:15



j'ai bien rit à+



Tricôtine 10/08/2010 03:09



hihi!!   caustique comme la soude ! décapant de rire !!



Qu'importe 10/08/2010 12:22



 A défaut d'être éclairés mes propos sont lustrés et polis...