Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi écrire Joshua?....

Tout d'abord expliquer le choix de la musique qui accompagne cet article, ce n'est pas le fruit du hasard mais un hommage à un homme que j'ai estimé, que j'ai apprécié, que j'ai aimé pour tout ce qu'il était, pour tout ce qu'il sera toujours... Pour Georges parti trop tôt....

 

L'objet du délit donc....

Pourquoi écrire une histoire sur la mort d'un enfant? Pourquoi pas?....

Parce qu'on a tous été confronté à la mort d'un proche, moi comme les autres... Je n'ai pas perdu un enfant certes... Mais je voulais exprimer toutes les douleurs par lesquelles s'opère le deuil...

Que chaque personne ne le vit pas de la même façon, n'a pas la même douleur, n'a pas les mêmes sentiments... Chacun est différend devant la mort, que ce soit celle d'un parent, d'un ami, d'un enfant...

L'on ne la vit pas pareillement de l'intérieur du cercle familial, que de l'extérieur... Que chacun a sa façon de l'appréhender...

La perte d'un enfant est plus dure parce qu'elle touche un être innocent, qui n'a encore rien vécu, qui a normalement la vie de soi, en cela elle est plus intolèrable que les autres...

Ensuite viennent les sentiments d'impuissance, de l'adulte plus ou moins vieux, plus ou moins souffrant qui comprend que son tour à lui aurait été plus juste, plus acceptable en fait...

Le déni de la mère enfin qui ne peut supporter la perte, qui ne peut que refuser ce deuil, qui ne peut  le vivre que comme une défaite puisqu'elle même n'a pas su le garder, le protéger...

 

Je dédie cette histoire à mon père, mes grands-parents....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

simeray 09/07/2010 00:27



merci malvina pour Georges qui était un homme formidable et qui me mùanque tous les jours de plus en plus, espèrons qu'il nous voit ou nous entend, je ne me suis jamais autant poser la
question. Nous avons perdu toutes les deux notre papa et moi plus le temps passe et plus il me manque et en ce moment tout remonte à la surface , mon oncle et celui de didier donc , le plus jeune
des 10 enfants de mes grands parents paternels, est tombé, il a un traumatisme cranien et ses jours sont gravement en danger et comme par hasard il devait venir voir ma maman et moi et manger
ensemble et je suis malade de ne pas avoir pû le voir avant, je savais qu'il y allait avoir un décès dans la famille mais loin de moi la pensée que se serait certainement lui, les médecins ne
donnent aucun espoir.



Qu'importe 09/07/2010 13:59



Les regrets sont les fruits sùrs et âcres des souvenirs agréables pour toujours enfuis, ne te peine pas de ce que vous ne vivrez plus ensemble, la douleur est déjà assez présente
comme ça, sans ajouter d'autres encore plus dures à évacuer...Se souvenir que de son sourire bonhomme, de ses yeux de philosophe qu'il posait sur toute chose, plus humain que la plupart d'entre
nous....A chaque écoute de ce morceau je pense à lui parce que tout n'est pas écrit encore, qu'il n'était certainement pas unique, qu'il y a partout dans le monde des Georges
magnifiques...


Je suis désolée d'apprendre encore et de plus en plus souvent des nouvelles tristes, que dire de plus...Je t'embrasse....