Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Excusez moi pour mon absence...

Ca y est, nous y voilà!... Encore un été de fini ou quasiment et un retour qui sent presque la chataîgne et déjà les champignons (quoique cette année, la récolte s'annonce catastrophique!)...

Le plus grand sans s'en faire plus que cela amorçe sa première avec sa nonchalance d'iguane, les mains dans les poches, les cheveux tombant en cascade sur ses épaules, il ne lui manque plus que la guitare en bandoulière !...

Autre gageure pour le second, et le pourquoi de mon absence...

Le retour des vacances fut rude à tout point de vue, le changement d'air salutaire ne fut pas de trop pour que l'on garde a peu près le moral...

Notre télévision a rendu l'âme de dépit pendant notre absence, la chaine HIFI de mon époux n'est pas très loin non plus d'une fin annonçée depuis quelques temps, elle avale goulument les CDs mais ne veux plus les rendre et encore moins les lire...

Le chien jouant les anorexiques pendant notre absence, pourtant monsieur Léo (et oui c'est son nom!) a une nounou, quelqu'un a domicile pour s'occuper exclusivement de lui, mais voilà on est pas là et cela fait toute la différence! (ne vous inquiètez pas pour lui! il va très bien!)

Mon petit second (je parle de mon deuxième fils bien entendu!) a donc fait sa rentrée en 4éme, beaucoup d'appréhension puisque la précédente fut catastrophique  pas de quatrième, mais l'année scolaire... A plus d'un titre et pas honorifique celui-là, surtout pour l'administration du collège!...

Petit retour en arrière de quelques mois pour que vous compreniez bien le pourquoi de ses craintes...Février 2009, mon fils se fait mal à la cheville gauche en faisant des glissades dans la neige, je panse en pensant qu'il  s'agit juste d'une banale foulure... Manque de pot, pas de chance, la cheville devient douloureuse et enfle... Résultat des courses, une entorse...

Une entorse qui ne dégonfle pas, une entorse qui ne guérit pas au bout d'un mois et sous mes incessantes demandes au médecin, je réussis enfin à avoir une radio...Qui se transforme assez rapidement en I.R.M mais toujours rien de bien probant... Il traine comme ça, en boitant et gonflant de la cheville jusqu'au mois de Juin sans que personne ne veuille faire quoi que ce soit de plus...

Il prend du poids puisqu'il ne peut plus bouger comme il le faisait avant, sa seconde cheville en souffre le voilà à présent avec des chevilles presque aussi  grosses que ses genoux...

Mois de Juin, on rend les livres au collège...Mon fils avec sa cheville douloureuse, sans aucune aide

doit monter des escaliers, les descendre, chargé comme les gamins le sont tous au collège...

Douleur fulgurante dans le dos, le collège me prévient que les pompiers ont emmenés mon fils aux urgences à dix kilomètres de là, sans me donner plus d'indications...

Les urgences me le rendent au bout de quatre heures sans en savoir plus que moi,lui donne un doliprane et basta, rentre chez toi...

Mon fils ne dort plus, se tient comme un vieillard de quatre-vingts ans et a la même démarche, une douleur persistante dans le dos, que personne n'est à même de me renseigner...

Je l'oblige à aller au collège malgrè tout, je ne veux pas qu'il prenne trop de retard, il n'y arrive plus, je m'arrange comme je peux avec le CPE qui persiste à croire que c'est psychologique... (tellement plus aisé en fait!...), je me bats contre des moulins à vents....

La pédiatre qui s'occupe de lui, plus curieuse que son confrêre lui fait faire une radio et là, stupéfaction!... Ses vertébres sont tassées, il pouvait avoir mal! Mais c'est psychologique parait-il!!!

Je me bats toujours pour avoir une AVS pour mon fils au collège, il ne l'aura jamais mais j'ai un papier du médecin scolaire pour qu'il consulte un psy! Si si...

Résultat des courses, au bout d'un an de calvaire, nous avons eu un rendez-vous près d'un professeur à Lyon, à l'heure qu'il est, il recommence une année scolaire sans que je ne puisse compter sur aucune aide car il n'est toujours pas diagnostiqué, tout ce que je sais, c'est qu'il est atteint d'une maladie rare, que les médecins se penchent avidement sur son cas, que son dos s'est remit tant bien que mal tout seul, car il n'a aucun traitement... Si des dolipranes...

 

Voilà pourquoi je me suis tù quelques jours, le temps que la tempête de la rentrée se calme, que je puisse prendre une bouffée d'oxygène entre deux apnées... Merci de m'avoir lue et à +....





986813977_b2e82b86cf.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Qu'importe 25/09/2010 01:20



Lundi 27, nous serons à Lyon pour son traitement, enfin... On croise les doigts des mains et des pieds....



rouergat 18/09/2010 09:27



Bonjour Qu-importe


Meilleure santé à ton fils et bon courage


Bon week-end


Amicalement



Qu'importe 19/09/2010 00:07



Merci, il passe avant toute chose, je m'excuse donc par avance pour mes absences qui vont se répeter les jours voire les mois à venir... à bientôt...