Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi n°62 de chez Lilou avec du retard, je m'en excuse!...

 

Lequel de nous est le plus à plaindre? Lequel de nous deux de sa teinte orangé a le plus eu à en pâtir? Lequel de nous aura disparu avant l'autre?

4316656975_ca7c8ea441.jpgNous sommes mon pauvre ami de cette race qui ploie sous le joug du rouge sang, nous sommes de ses tristes héros involontaires, des victimes. Le sourire est las, le geste félin, le grognement sourd, l'on serre les dents tout deux de la même façon...

Nos belles robes s'empourprent de la même couleur, celle des plus forts, celle des vainqueurs, celle des envahisseurs...

Nos philosophies sont proches, l'ancestral astre au-dessus de nos têtes ne brille pas pour tout le monde pareil semble-t-il?...

Je ne me souviens plus de ses courses folles dans les steppes lointaines de mon Oural, te souviens-tu toi de tes prières lançées aux quatres vents?

Je n'ai plus le goût de la liberté, elle est trop chère à présent, tout comme toi je suis une espèce en voie d'extinction, d'éradiquation, de disparition et d'oubli... Qu'y a-t-il de pire que l'oubli?

Je sais que toi tu as une foi inébranlable dans tes semblables, les miens ne sont plus, ou si peu! On ne les voit plus que derrière des vitres ou des barreaux, quelle a été leur faute?...

La même que la tienne, que la mienne, juste exister...

Dans un monde qui ne nous veut plus, que l'on ne comprend plus, qui se refuse à nous connaitre autre part que derrière ses maudits grillages!

Prends garde mon ami, bientôt ce sera toi que l'on regardera à travers une vitrine comme un animal curieux, comme une espèce en voie de disparition...

Le Tibet n'est plus une terre de prière, de recueillement, de paix, le rouge se répand comme une trainée de poudre, et bientôt on n'en sentira l'odeur, mon ami et ce jour là, je retrouverais mes instincts qui ne sont pas les tiens, je me défendrais avec les armes qui sont les miennes, tu prieras en souriant, tu attendras une fin que tu sais se répète sans fin, peut-être alors deviendras-tu un de mes semblables? Et moi deviendrais-je toi? Avoue ami humain ce serait drôle!... Enfin!...Peut-être?!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Lenaïg 23/08/2011 22:34



Bonsoir Qu'importe ! Un discours bien étrange et prenant sur ta page, que tient le tigre au moine et on ne sait plus qui est le sage et qui est le sauvage. Tous les deux sont unis par un destin
terriblement menacé. Tu as raison de le souligner de cette façon poignante et originale, bravo à toi.



Qu'importe 23/08/2011 22:57



Je ne me fis jamais au sourire, il cache bien souvent des détresses bien trop grandes pour n'avoir que la forçe de pleurer sur son sort... Merci de ta visite Lenaïg.


(Malgré le petit souci d'OB je vois que les commentaires sont passés!)


Je fonce voir les votres maintenant que tout est rentré dans l'ordre.



Monelle 23/08/2011 09:08



Tu as raison le monde est cruel et la liberté devient peu à peu un leurre !!


Bonne journée - bisous






Qu'importe 23/08/2011 22:54



Bonjour Monelle, et oui la liberté devient une denrée rare! Malheureusement...