Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi n° 46.... Pour Brigitte Giraud...

 

 Héros et héroîne on l'est tous plus ou moins d'abord de sa vie, à chacun d'en faire son roman, puis de l'humanité, on fait partis d'un tout, comme les fourmis font partie intégrante de leur fourmillère sans se soucier vraiment des nouveaux venus, de ce qui se passe dans le tunnel d'à côté, du moment que notre besogne, notre vie n'en est pas perturbée...

 

Mais qu'en est-il si d'un coup on perd ses repères, si d'un seul coup la foudre s'abat, si d'un seul coup de dés on perd quelque chose qui nous permet d'avancer sans trop se soucier de son voisin?...

On réagit?... On fait avec?... On se bouche les oreilles?... On se met des oeillères?...Et on continue comme un cheval de trait à faire son sillon le plus droit possible?...

 

Je ne suis pas une héroîne, je ne sais ce que la vie me réserve, je n'ai pas le don de voir dans l'avenir, je n'ai pas un costume de super-héros sous le bras, ni de super-pouvoirs, non ...Je suis un être humain...

 

Peut-être si mon destin l'a décidé, ferais-je de grandes choses, j'en sais rien!... Mais je sais une chose, l'adversité pour m'y être confrontée ne me fait pas peur! Je ne baisse pas les bras! La vie m'a déjà mit quelques bâtons dans les roues, je ne suis pas tombée, ais-je pour autant cette forçe de caractère qui fait que l'on s'oublie? Que l'on est capable de se sacrifier pour d'autres? Pour une cause? Pour sauver d'autres humains comme moi?... Ca je ne sais pas!... Qui le sait d'ailleurs?...

 

Est-ce inscrit dans nos gènes? Existe-t-il une race plus à même de ce sacrifice? Existe-t-il une philosophie de l'héroïsme? Au Panthéon de l'héroïsme mon nom ou celui d'un autre est-il sur la liste d'attente?...

 

Les temps sont brouillés, la nuit s'annonce est-ce pour autant moi qui tiendra le fanal? Je ne crois pas, j'irais même jusqu'à dire que j'en suis sûre!... J'ai pas les épaules, voilà tout!...

 

Plus jeune, pétrie d'idéaux, pleine d'envie et de vie, pas encore formatée, pas encore engonçée dans un moule étroit, j'y ai cru, je me suis sentie l'âme d'une Jeanne (d'Arc) ou d'un Jean (Moulin), mais voilà la vie a cette faculté de nous remettre sur les rails que d'autres avant nous ont parcourus et on se laisse aller, on oublie tous ses grandes phrases, ses idéaux, ses élans d'humanité et on revient sur le quai de la gare chargé de bagages que l'on a pas vraiment voulu mais que l'on s'est chargé de nous faire porter...

 

Nous sommes des héros ordinaires, des héros qui ne seront jamais portés au pinâcle, des héros déchus, déçus de notre quotidien, des stressés de l'actualité... On a encore assez d'indignation pour réagir aux informations, aux images choquantes, aux massacres, aux évenements mais sinon...

On se donne bonne conscience en signant telle ou telle charte, l'on appose son identité pour espèrer gagner un peu de postérité, se dire que l'on a fait autre chose que grinçer des dents devant notre écran, ouais ça on le fait tous... Mais après?....

 

Qu'en est-il de cette femme lapidée? Qu'en est-il du Darfour? Qu'en est-il des émeutes en Algérie? Des otages que l'on voit chaque jour sur nos écrans?

Oui vraiment je n'ai pas l'étoffe d'une héroïne...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Les chemins d'Anne Le Sonneur 11/01/2011 18:24



Il est des mains tendues, des larmes séchées, des sourires qui illuminent... Qu'importe l'héroïsme, pourvu que nous soyons humains. Anne



Qu'importe 22/01/2011 18:40



Commençant par la même lettre mais malheureusement souvent la comparaison s'arrête là! L'humain est pourvu d'un instinct de survie bien plus élevé que son héroïsme! Merci Anne pour ce
passage qui je l'éspère c'est bien passé...



Pascale la tricotineuse 10/01/2011 21:45



On est bien nombreux à se sentir l'étoffe....de nous même difficilement  ton texte a le mérite d'être
clairvoyant !!   il y a de la ressource en chacun de nous petitement mais bout à bout à force de dénoncer, les changements s'opèrent , nous ne les verrons peut-être pas ?! Merci
Qu'importe !! bonne soirée



Qu'importe 22/01/2011 18:47



Clairvoyant dans le brouillard!... Serais-je un fanal sans m'en douter?!!! Non juste un humain parmi tant d'autres, un brin plus lucide peut-être, défaitiste aussi... Ma nature est
ainsi faite et j'aime les personnes félées, abimées, présentant des aspérités où s'accrocher, les lignes pures trop peu pour moi!... Les héros ou héraults des contes de fées ne m'ont jamais
attirés, ceux de la vie quotidienne beaucoup plus.... à bientôt Tricôtineuse... (bien vu l'étoffe!)



simeray 10/01/2011 21:07



bien aimé , c'est tous les jours qu'il y a des héros anonymes et qui n'attendent pas la légion d'honneur et heureusement.



Qu'importe 10/01/2011 21:21



Comme disait Jean Yanne : La légion d'honneur c'est comme les hémorroïdes, n'importe quel cul peut l'avoir... Triste mais tellement vrai dorénavant!... Merci de ta visite qui est
toujours très attendue...bises.



ABC 10/01/2011 16:42



Mais faut-il être un héros pour agir ????



Qu'importe 10/01/2011 19:01



Et si on retournait la question cher ABC?... Si l'action faisait le héros?... Bin voilà la réponse!... Mais peu agissent faute de moyen, faute d'envie, faute d'atteinte personnelle...
Ca n'arrive qu'aux autres, dit-on... Il est plus aisé de ne rien faire que d'aider, se mettre la tête dans le sable en attendant que ça passe....Et oui forçèment ça passe! On se fait à tout même
aux pires ignominies... Elles nous pénétrent, nous violent à longueurs de jour sans que l'on y puisse rien ou si peu, ce peu ne peut suffire certes mais il nous permet de relever la tête du
sable, au moins pour respirer un peu....



Coucou 10/01/2011 13:57



J'ai adoré ton texte et comme il est vrai.... Le secret, je pense c’est de faire ce qu'on peut sans regarder ce que les autres font. Inutile d’imiter, autant être soi même, même dans ce qui
pourrait sembler pour d'autres une sorte de médiocrité. Oui ,si nous sommes médiocres alors autant que cette médiocrité soi la notre et authentique !!!



Qu'importe 10/01/2011 21:42



Merci pour ce commentaire authentique et tellement juste... Je revendique ma médiocrité si elle est au prix de ma fierté et de mon authenticité...



Catheau 10/01/2011 12:00



L'humilité du quotidien, c'est peut-être cela le véritable héroïsme.



Qu'importe 10/01/2011 19:06



Et oui tous les jours il y a des actes de bravoures qui ne cherchent pas le sensationnel, juste aider, relever quelqu'un , donner de son temps, épauler, l'humain si intelligent
soit-il a perdu cette capacité  qu'est l'entraide. Merci de ta visite Catheau.