Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bleu ou à point? réponse à la question de Faby lectrice curieuse des faits de société balnéaire et solaire...

Ahhhh mais où est donc passé le temps béni où la blancheur laiteuse était un signe de bien-séance, de bourgeoisie? Mais où est le temps des peaux diaphanes? Le temps où la paleur était gage de noblesse, jamais de ce temps-ci vous n'auriez vu une comtesse la peau tannée par le soleil, c'était bien bon pour les paysannes qui oeuvraient aux champs surement pas à une dame de haut-rang... Autre temps, autre moeurs, maintenant il est de bon ton d'être le plus bronzée possible, montrer à ses amis jaloux qu'effectivement "nous sommes allés à Copa cabana, un soooooleil mon ami! houlà là!"

Tout l'inverse en fait! Seuls les cerfs et bas peuple avaient le droit de cuire au soleil, montrant par la même qu'ils travaillaient dehors, nullement à l'abri dans un boudoir enfummé... Tandis qu'à notre époque, la classe moyenne ne bronze plus, seuls les nantis peuvent encore se payer de bonnes siestes aux soleils sur des plages lointaines...

 

Sinon il existe bien ce que vous dénoncez ouvertement chère Faby, le bronzage intensif sur un carré de serviette posée négligemment sur un gazon pauvre de parc citadin, comme une merguez vingt minutes sur chaque face et on se retrouve avec un peu de chance bronzée, sinon comme la plupart rouge, puis quelques heures plus tard rouge écrevisse tournant légèrement au violet (le stade juste avant les cloques), en surchauffe et fièvre affreuse quelque fois!

Qui n'a pas connu ses affres là?...

Mais il y a plus idiot encore chère Faby, ceux qui non content de se lôcher comme des varans sur un bout de caillou pendant des heures sous un soleil implacable de 10 à 16 heures, laissent leurs enfants patauger dans l'eau sans aucune protection, comme si une seule couche de crème solaire allait protéger leurs bambins pour la journée entière, ceux qui ne prennent même pas la peine de leur mettre un chapeau ou une casquette et qui s'étonnent en fin de journée de finir aux urgences avec un gamin déshydraté, brulé, pas très loin de l'insolation si ce n'est déjà fait!...

 

J'ai remarqué un truc, généralement ceux qui font les lézards et finissent souvent encore plus rouges sont les mêmes candidats aux barbecue sauvage, après avoir bien cuit, ce sont aux saucisses d'y passer!Esprit de vengeance? Peut-être...

En tout cas ils sont potentiellement candidats au cancer, de la peau pour le bronzage intensif, de l'appareil digestif avec des merguez carbonisée, ils bronzent de partout comme ça! et en sus s'ils ont vraiment de la veine, ils auront encore des rayons pour finir en beauté...

 

Pour ma part très vite j'ai acquis la certitude que le soleil n'était pas mon ami! après une insolation dùe aux coups de soleil et une peau de rousse, j'ai opté pour le t-shirt occultant, la casquette, n'ayant jamais été partisanne du couché/brulé sur plage, je me mets à l'ombre pour lire, je bouge et profite du grand air... Je préfère ma peau blanche et veloutée qu'une bronzée à outrance et ridée, chacun ses goùts...


2468841084_506163516d.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

faby lectrice de la région paca 26/06/2011 13:56



on se soucie de la chaleur dans les maisons de retraite, quand est-il de la chaleur carceral des prisonniers, certes ce ne sont pas des enfants de coeur, devons nous faire appel a la populace
pour l'envoi de vieux ventilo , quand pensez-vous ? meritent-t-ils notre compassion ?



Qu'importe 26/06/2011 20:29



De quelle chaleur parlons nous?....Je vais de ce pas répondre à votre questionnement intempestif ...